Je suis à demi sourd depuis plus de deux semaines. Déjà que communiquer demande toute ma concentration, je dois vraiment prêter l’oreille pour entendre les autres et je m’entends moi-même résonner dans une tête caverneuse! En plus, je me sens le nez bloqué. C’est bête à dire, mais j’ai hâte de sortir au grand froid pour pouvoir morver tout mon soul.

Lundi, je reviens à Montréal, juste légèrement amoché.