Dimanche, je n’ai rien fait et lundi, je suis allé au cinéma voir « The Post – Pentagon Papers », en anglais avec sous-titres en espagnol. Informatif, mais à quel point représentatif de la vraie réalité?

Aujourd’hui, en après-midi, j’ai pris une lancha (petit bateau à moteur) pour aller à Tierrabomba.

 

Il faut environ 10 minutes pour se rendre dans cette île que je n’ai pas visitée parce que je n’y allais que pour la plage. D’ailleurs, je doute qu’il y ait eu quoique ce soit d’autre à voir. L’eau était chaude, sa couleur tirant sur émeraude et ses vagues plus généreuses. Quand on entre dans l’eau, on marche d’abord sur un sable fin, on traverse une légère dépression d’environ 3 mètres de large où se sont accumulées de petites roches et on retrouve de nouveau un fond de sable fin. Mon plaisir est de saisir une vague au moment où elle tombe pour faire de l’aquasurfing jusqu’au bord du rivage. Je me suis un peu éraflé le ventre en passant la zone « petites roches ».

 

Rien de grave.

La vue était belle.