Rien à signaler pour hier vendredi.

 

Aujourd’hui, par contre, je suis allé prendre un bain de boue dans un cratère de volcan.

Départ vers 9 h en bus. 45 minutes de trajet.

Une fois descendus dans le cratère, on nous donne un court massage, histoire de frotter la boue contre la peau. Tout à coup, les gens autour de moi on commencé à rire, mais je ne savais pas pourquoi. En fait, ils riaient de moi parce que j’avais l’air d’un plongeur dans son habit.

 

Je me suis un peu barbouillé la face espérant atténuer quelques rides, du moins pendant quelques minutes!

 

 

Ensuite, on descend vers un lac où des femmes nous lavent.

Me voici tout propre (je porte un speedo) :

 

On relaxe sur place et on reprend le bus vers la banlieue de Carthagène pour le lunch.

Tous les passagers, une trentaine d’hispanophones, sont assis à une même longue table. Je me suis installé près d’une petite famille repérée dans l’autobus afin de pouvoir faire un peu de conversation. Rares sont les personnes qui voyagent seules et si parfois j’ai l’air d’une dinde, il arrive plus souvent que mon statut serve d’introduction dans la culture locale. Chose certaine, il y avait peu de chances que je sois réduit à chercher l’autobus par moi-même pour le retour.

 

Voici mon lunch :

 

Les rondelles s’appellent Patacon et on les prépare sous différentes formes, à base de maïs. Ici, elles contiennent des rondelles de bananes plantain, du moins je crois.    

Je n’ai pas eu le choix pour le Sprite.

Ensuite, temps libre pour la plage et retour vers 16 h 30. Je doute que les effets du bain de boue soient remarquables à long terme, mais j’ai bien aimé cette petite excursion!