Bon anniversaire Mireille T.

 

En après-midi, dans le cadre du festival, je suis allé écouter Christophe Galfard.

 

Ce Français, docteur en physique de Cambridge, a étudié sous la direction du célébrissime Stephen Hawking. Pour mousser son livre « L’Univers dans ta main », il a donné une conférence au Théâtre Heredia (en anglais évidemment mais au moins, avec un accent d’inspiration british).

Beau théâtre. Je suis allé m’assoir dans la première loge près de la scène – et de l’équipe technique – pour observer les spectateurs et être près du conférencier.

 

 

Le propos couvrait la naissance de l’Univers jusqu’à notre capacité actuelle à en percevoir les limites visibles. Quiconque s’est intéressé au sujet n’aura rien appris de vraiment nouveau, mais les informations étaient très claires, bien structurées et personnellement, je reste toujours pétrifié devant l’énormité des nombres et surtout le mystère philosophique qui pourtant brasse toute cette soupe.

Après, je me suis offert un drink au balcon d’un bar qui donne sur une plazuela.

 

La nuit tombe rapidement. En retournant dans le quartier de Getsemani pour souper, j’ai revu mes Pégases, dans une nouvelle lumière.

 

(Il me revient que le jeudi 18 janvier, j’avais pris une lasagne poulet ET jambon. D’ailleurs, je la recommande plutôt que celle au bœuf de ce soir, dans le même resto et du bon côté de la rue cette fois-ci).